Le 16 avril 2014, j’ai eu la grande tristesse de perdre mon coach, mon mentor, mon superviseur : Bob Lee.

Bien sûr je suis consciente de ma chance d’avoir eu cette opportunité de rencontrer et travailler avec Bob. En effet Bob était non seulement un mentor/formateur d’exception, il était aussi le fondateur de la société de coaching et d’accompagnement mondialement connue LeeHechtHarrison, et le président directeur général du Center for Creative Leadership, co-auteur d’un livre percutant Becoming an exceptional Executive coach.

J’apprécie l’incroyable marque du destin qui m’a permis d’avoir notre dernière conversation en face à face, le 31 mars 2014 lors de ma venue à New-York (photo ci dessus).

Merci Bob pour ton soutien et pour ton attachement à nous pousser à trouver notre propre identité en tant que coach.

Marque des grands, tout ton enseignement était destiné à nous aider à grandir par nous même et non à développer un quelconque lien de dépendance.

Aussi malgré ma tristesse, je suis fière de pouvoir dire que je me sens en confiance pour continuer le chemin que tu m’as montré.

Pour tout, cela, je tenais encore à te remercier.

PS : comme nous nous l’étions promis, je te tiendrai au courant de mes avancées.