Qui n’a jamais été surpris d’apprendre ou de comprendre – bien souvent trop tard- qu’un message positif envoyé spontanément avait fait l’objet d’une toute autre interprétation ?

Qui n’a pas ruminé, tempêté des heures, voire gardé une profonde rancœur suite  à un message qui pourtant se voulait simplement factuel ?

Qui, peut-être plus embarrassant, n’a pas sur-interprété les intentions aimables d’un SMS ?


Conseils pour ne plus rater vos SMS

Malentendus, tensions, conflits, colères autant de facteurs qui impactent inéluctablement l’efficacité de notre travail, de nos messages, et si vécus de manière répétitive et non élucidée, notre santé. En cause : la gestion, la prise en compte des émotions lors de nos échanges.

Ce qui caractérise le monde d’aujourd’hui est l’immédiateté à laquelle nous sommes soumis et le volume d’informations à gérer.

Engloutis par les emails, accaparés par les réunions, un nouveau mode de communication s’est introduit dans notre quotidien personnel mais aussi professionnel, et même jusque dans la sphère politique : les messages instantanés (SMS, Messenger, WhatsApp).

Ces messages instantanés nous aident à communiquer, mais attention il faut apprendre à bien les gérer.

Le propre d’une communication efficace est la capacité que nous avons à faire comprendre non seulement le sens de nos propos mais aussi nos intentions. Tout message pour son déchiffrage et lors de son encodage repose sur la charge émotionnelle que lui aura associée son destinaire (consciemment ou inconsciemment).

Si dans les échanges classiques -en face à face- nous pouvons et devons prêter attention et utiliser la force des indices non verbaux (intonation, gestuelles, posture corporelle, expressions du visage) par écrit, ces éléments disparaissent. Le lecteur est bien seul face au message. Il ignore le contexte de l’émetteur, qui lui-même n’a pas le moyen de connaître les conditions dans lesquelles son message sera réceptionné.

Faire bon usage des émoticônes

Pour tenter de combler ce vide, les smartphones nous proposent désormais une série de petites images destinées à nous aider à transmettre le contexte émotionnel devant accompagner chacun de nos messages : les émoticônes. Ludiques, parfois un peu petits, nous hésitons à les utiliser … et à leur tour, ces signes font l’objet d’une interprétation. Mais pour autant ne les rejetons pas.

Un outil pour vous tester

Une communication réussie commence par un état des lieux des messages que l’on souhaite envoyer à son interlocuteur, et via les émoticones, de quelles émotions nous souhaitons les accompagner. ATTENTION piège ! Avec humour, n’avez-vous pas découvert que derrière l’usage de telle ou telle petite illustration, se cache – un fois de plus- une intention toute personnelle et qui selon les générations, genres n’aura pas la même interprétation. Alors AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD je vous propose ce petit test. Imprimez l’aide mémoire ci dessous, renseignez le sens que vous associez à chaque image, comparez vos réponses avec celles d’une autre personne. Surprise et fou rire garantis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment